Panier 0
Panier 0

Episode 3 : Amandine Maziers,

Fondatrice de Haut Les Coeurs

2017-08-26-14.54.12-4ok2 copie.jpg
Logo dèf amandineOK.png
IMG_5923.jpg

Dans ce premier épisode bruxellois, nous recevons Amandine Maziers, fondatrice de HAUT LES CŒURS. Marchand de fleurs qui propose tous les vendredis, le bouquet de la semaine à commander en ligne, livré à vélo dans tout Bruxelles, mais qui fleurit aussi différents événements pour la presse, des marques de luxe ou encore des mariages. HAUT LES CŒURS ce sont aussi et surtout des bouquets composés à base de fleurs bios, locales et de saison. Amandine a toujours voulu exercer plusieurs métiers dans sa vie et prend une décision à l’approche de la quarantaine : elle abandonne sa carrière de journaliste pour se lancer dans une toute nouvelle aventure, les fleurs. C’est alors que, pleine de poésie et de créativité, le projet de HAUT LES CŒURS prend forme dans sa tête. Cette conversation a donc lieu à Bruxelles, et avec Amandine, on a parlé d’olfactif, de fleurs dont on ne connaît pas spécialement l’existence, mais aussi de plantes aromatiques, de souvenirs d’enfance et de son changement de vie. Bon épisode ! 

Pour suivre Amandine

Son Instagram Son Facebook Son site web

Source Jingle - Titre: Summer Spliffs - Auteur: Broke For Free

 
 
Brique.png
 

LA BIBLIOTHEQUE OLFACTIVE D’AMANDINE

 

La découverte olfactive

Dans cet épisode, Amandine a senti 4 matières premières à l’aveugle et nous a partagé ce qu’elles lui évoquent.

Découvrez comment ces matières premières sont utilisées en parfumerie…

 
edited.jpg

ESSENCE DE BOULEAU

Nom botanique : Betula Alba

Régions productrices : Amérique du Nord, Russie, Finlande

Famille Olfactive : Cuir Pyrogéné

Adjectifs : fumé, animal, boisé

Note de fond

En parfumerie, l’essence de bouleau est principalement utilisée pour apporter une note cuirée aux fragrances masculines mais aussi dans des parfums boisés, chyprés ou fougères aux côtés de l’encens et de la mousse de chêne.

 
edited.jpg

ESSENCE DE ROSE

Nom botanique : Rosa Damascena

Régions productrices : Grasse, Bulgarie, Turquie

Famille Olfactive : Florale Rosée

Adjectifs : fruité, épicé, poudré

Note de coeur

Il faut récolter environ 2500 roses pour avoir 8kg de fleurs, et 400kg de fleurs permettent d’obtenir 1kg de concrète, ceci représentant seulement 600g d'absolue. Son odeur est plus fruitée, plus citronnée et plus fraîche que l’absolue de rose. En effet, les composés les plus volatils sont entraînés par la distillation des fleurs fraîchement récoltées.

tubereuse.jpg

ABSOLUE DE TUBÉREUSE

Nom botanique : Polyanthes Tuberosa

Régions productrices : Grasse, Inde, Mexique, Maroc

Famille Olfactive : Florale

Adjectifs : miellé, lactonique, jasminé

Note de cœur

La tubéreuse est considérée comme une fleur fragile mais aussi et surtout comme l’une des fleurs les plus parfumées. Historiquement, on extrayait les fleurs fraîches de tubéreuse par enfleurage, une méthode qui consistait à les déposer sur un châssis recouvert de graisse inodore. Une fois la graisse saturée, on obtenait alors une pommade parfumée.

 
mousse-de-chene.jpg

ABSOLUE DE MOUSSE DE CHÊNE

Nom botanique : Evernia Prunastri

Régions productrices : Europe Centrale, Maroc, Ex-Yougoslavie

Famille Olfactive : Boisée Mousse

Adjectifs : champignon, cuir, humus

Note de fond

En parfumerie, on procède à une extraction au solvant volatil du lichen poussant sur le tronc des chênes. C’est une matière emblématique de l’accord chypre originaire du parfum Chypre de Coty en 1917. En sentant cette matière première, on se retrouve en pleine balade automnale dans une forêt tapissée de feuilles et de mousses humides.

 

“Je pense que l’odeur est hyper importante dans un bouquet.

Ça participe au dépaysement et au bonheur d’en avoir un chez soi…”

 

Les odeurs fortes de cet épisode

 
L’ammi majus   Pour Amandine, c’est la fleur champêtre par excellence, qui lui rappelle son enfance. Une de ces fleurs que l’on cueille lors d’une balade dans les champs, l’ammi majus est sa fleur préférée avec son côté fragile et bucolique que l’on ne trouve pas chez les fleuristes traditionnels mais dans la plupart des bouquets Haut les Cœurs.  Cette fleur n’a pas d’odeur à part une note végétale et de verdure. Le parfumeur peut recréer avec sa large palette olfactive deux types de fleurs : celles qui ont une odeur mais qui ne délivrent pas leur parfum lors de l’extraction comme le lilas ou le muguet et celles qui n’ont pas d’odeur comme l’ammi majus ou le coquelicot. Ces dernières sont appelées fleurs imaginaires… On laisse libre cours à l’imagination du parfumeur pour en inventer leur odeur.

L’ammi majus

Pour Amandine, c’est la fleur champêtre par excellence, qui lui rappelle son enfance. Une de ces fleurs que l’on cueille lors d’une balade dans les champs, l’ammi majus est sa fleur préférée avec son côté fragile et bucolique que l’on ne trouve pas chez les fleuristes traditionnels mais dans la plupart des bouquets Haut les Cœurs.

Cette fleur n’a pas d’odeur à part une note végétale et de verdure. Le parfumeur peut recréer avec sa large palette olfactive deux types de fleurs : celles qui ont une odeur mais qui ne délivrent pas leur parfum lors de l’extraction comme le lilas ou le muguet et celles qui n’ont pas d’odeur comme l’ammi majus ou le coquelicot. Ces dernières sont appelées fleurs imaginaires… On laisse libre cours à l’imagination du parfumeur pour en inventer leur odeur.

Les champs de blé   L’odeur des champs de blé coupés à la moisson ramène Amandine à des souvenirs de son enfance en campagne… Pendant ses études, lorsqu’elle revenait de “la ville”, elle baissait toujours les vitres de la voiture pour pouvoir sentir le blé coupé. Ce genre d’odeurs qui font partie de notre quotidien, auxquelles on ne fait plus attention, et qui nous manquent lorsqu’on ne les a plus sous le nez…  En parfumerie, la note blé est très récente et réservée à la parfumerie fine ainsi qu’aux parfums d’ambiance. Son parfum balsamique et vert s’accorde avec des notes herbacées, santalées et des parfums fougères. L’originalité de cette matière première vient de sa facette naturelle de céréale et de fruits secs.

Les champs de blé

L’odeur des champs de blé coupés à la moisson ramène Amandine à des souvenirs de son enfance en campagne… Pendant ses études, lorsqu’elle revenait de “la ville”, elle baissait toujours les vitres de la voiture pour pouvoir sentir le blé coupé. Ce genre d’odeurs qui font partie de notre quotidien, auxquelles on ne fait plus attention, et qui nous manquent lorsqu’on ne les a plus sous le nez…

En parfumerie, la note blé est très récente et réservée à la parfumerie fine ainsi qu’aux parfums d’ambiance. Son parfum balsamique et vert s’accorde avec des notes herbacées, santalées et des parfums fougères. L’originalité de cette matière première vient de sa facette naturelle de céréale et de fruits secs.

La verveine   Cette herbe aromatique est l’une des préférées d’Amandine. Elle utilise des fleurs odorantes pour ses bouquets mais aussi du feuillage odorant avec notamment la menthe, l’estragon, la sauge et la verveine pour avoir une odeur inhabituelle et inattendue dans ses bouquets de fleurs.  L’essence de verveine a été utilisée très tôt en parfumerie pour ses notes citronnées, acidulée et fraîches dans les Eaux de Cologne. Aujourd’hui, on l’utilise principalement dans les eaux fraîches estivales pour apporter une facette vivifiante et rafraîchissante mais aussi dans des parfums plus sports pour donner du dynamisme et de la tonicité au parfum. La verveine est une matière première utilisée aussi bien dans les parfums féminins que masculins.

La verveine

Cette herbe aromatique est l’une des préférées d’Amandine. Elle utilise des fleurs odorantes pour ses bouquets mais aussi du feuillage odorant avec notamment la menthe, l’estragon, la sauge et la verveine pour avoir une odeur inhabituelle et inattendue dans ses bouquets de fleurs.

L’essence de verveine a été utilisée très tôt en parfumerie pour ses notes citronnées, acidulée et fraîches dans les Eaux de Cologne. Aujourd’hui, on l’utilise principalement dans les eaux fraîches estivales pour apporter une facette vivifiante et rafraîchissante mais aussi dans des parfums plus sports pour donner du dynamisme et de la tonicité au parfum. La verveine est une matière première utilisée aussi bien dans les parfums féminins que masculins.

 

“Le côté olfactif quand on entre dans l’atelier est tout de suite présent, avec les fleurs qui sont là en permanence…”

 

Merci à Valentine pour son expertise parfum et sa contribution sur les bibliothèques olfactives <3

Vert + foncé.png